tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

20 octobre- 20 novembre: regarde!

Regard-mauve.jpg

 

L'hexagramme 20 fait partie des douze hexagrammes calendaires.

hex20.jpg

Il décrit la situation que l'on retrouve à la période comprise aux environs des 20 octobre/ 20 novembre. Que se passe-t-il dans la nature à ce moment-là, et que nous est-il conseillé de faire?

 

Le Yin croît, il grignote le Yang peu à peu, par le bas, il prend de l’ampleur. L’ombre s’étend. Les jours raccourcissent de plus en plus rapidement. Cet hexagramme, qu'on nomme généralement "regarde!", ou "la contemplation" nous invite donc à ouvrir grand nos yeux.

 

Mais que faut-il contempler au juste à cette période? Les personnes sujettes à la dépression saisonnière diront : enfin, qu’y a-t-il à voir ?  Doit-on observer ces feuilles qui tombent ? Cette nature qui décline ? Le froid qui revient ? L’obscurité qui prend le pas sur les journées longues et ensoleillées de l’été ?

Oui, en effet. L’heure est à la contemplation. De ceci et de bien d’autres choses. C’est l’heure des inventaires. Pourquoi faire ? Mais pour passer l’hiver en toute sérénité bien-sûr. Car il arrive, et cela, ni ma volonté, ni mon envie d’été ne pourra le changer. Il arrive, et autant le savoir, le prévoir, l'anticiper : que me faudra-t-il pour le traverser ? En premier lieu, de la lucidité et non pas du déni. La déprime n’y changera rien. L’hiver approche pas à pas, de façon inéluctable.

Au niveau physique, matériel, il faut de quoi tenir au chaud et de quoi manger. Dans nos vies citadines, nous sommes un peu déconnectés de cette nécessité de prévoir assez de bois, de sucre et de céréales pour tenir jusqu’au printemps. Moyennant de l’argent, nous déléguons à d’autres la fourniture d’énergie, d’aliments et la réparation de nos habitations. Il peut rester une nostalgie de la chaleur des jours d’été, ou alors une vague angoisse… qui tient à quoi, finalement ? Nous ne manquerons (probablement) de rien, comme ça a été le cas de bon nombre d’entre nous depuis fort longtemps. Mais la dépression saisonnière reste comme un résidu de ces temps où un défaut de prévoyance, d’anticipation, pouvait nous coûter la vie.

 

ermite.jpg
A un autre niveau (intellectuel, philosophique, symbolique, spirituel …), « regarde ! » invite à prendre de la hauteur pour faire un bilan. Assurément, le temps ne peut pas être à l’action, car c’est le recul qui prime pour ce bilan. Comme lorsqu’il s’agit de faire l’inventaire d’un magasin, on le ferme momentanément et on stoppe les ventes. Pour ce temps-là, il faut une certaine immobilité pour obtenir une vision globale de la situation.

 

Dans certains moments de sa vie, ce temps d’introspection s’impose, qu’il soit souhaité ou non. Mais il faut le voir avec bénédiction. Car sans lui, comment bien préparer la suite de son voyage ? Si l’on était tout le temps dans l’action, sa vie deviendrait de l’agitation, avec le risque que cela génère de l’épuisement… voire même que l’on passe à côté d'elle.

 

Alors, « regarde », c’est la contemplation de sa vie, dans un environnement plus vaste. Non pas dans un but nombriliste, mais afin qu’elle continue à être la sienne, le plus justement possible.



10/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres