tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

comment s’épanouir dans ses études?

etude enfant heureux.jpg

 Septembre est déjà de retour et pour bon nombre d’entre nous revient à cette saison l’enjeu des études, pour nous-même ou pour nos enfants.

Pour certains, c’est une source de stress par anticipation. Afin d’aborder cette rentrée avec confiance, je vous propose de jeter un œil non pas « technique » ou  « méthodologique » concernant l’apprentissage, mais sous l’angle taoïste : apprenons à observer notre environnement, à l’écouter et à le réadapter si besoin.

 

 

 

 

 Les études et le feng shui 

 

  • Le secteur " études" 

Dans le traditionnel ba gua , on associe généralement les études au secteur des connaissances. Il se situe au nord-est de votre habitation. C’est donc « sur le papier » un bon endroit où installer votre bureau (il faudrait une analyse complète pour s’en assurer). Il est dans tous les cas intéressant d’observer ce qui est dans ce secteur. De manière générale en feng shui, le désordre ou le vide complet ne sont pas recommandés. Ayant déjà abordé ce thème par ailleurs, pour plus de détails, je vous invite à lire cet article.

 

 

  • La motivation "études" 

Mais observer la seule zone « connaissance » ne suffit bien évidemment pas, car les études ne se font pas de façon isolée et font partie intégrante de votre environnement. On peut par exemple réfléchir aux motivations qui vous poussent à l’apprentissage. Ou pour le dire autrement : en quoi l’école ou les études vont nourrir vos projets ? Simple bon sens et si l’on ne sait pas répondre à cette question, alors, bien évidemment, on risque de « bloquer », sauf pour les profils pour lesquels apprendre se fait pour le simple plaisir d’apprendre. Et ces interrogations sont plus que jamais valables pour les enfants. Donner du sens et projeter ces acquisitions dans l’avenir est primordial. Et pour y aider, regardez et stimulez l’Est de votre habitation. Vous pourriez par exemple placer dans cet espace des objets ou représentations des projets à soutenir. Par exemple, les affaires de danse ou musique, s'ils s'agit d'un de leur moteurs. Ou alors, des images de vétérinaire ou d'animaux s'ils souhaitent en faire leur métier. Etc.

 

  • Le Bienpeur apprendre.png-Être dans les études

Se sentir bien est aussi nécessaire pour bien apprendre. Il est impossible de le faire efficacement si vous êtes trop préoccupés. L’épanouissement est la clé d’études enrichissantes. Rendez votre Sud-Est agréable et sécurisant. C’est la zone du bien-être. Veillez surtout à ce qu'il n'y ait pas de "fuites" (eau) dans ce secteur, qui y est très sensible.

 

  • Etudes et Enfance

Dernier petit conseil pour vos enfants : observez ce qu'il y a dans leur secteur, l’Ouest. Ce n’est pas un hasard non plus que cette zone de joie de vivre et d’enthousiasme corresponde à la fête et aux arts. Si vous y trouvez trop d'austérité, cela peut amener de la gravité à quelque chose qui devrait être naturel et joyeux (= apprendre!). Si vous y trouvez trop d'éléments disparates, cela peut amener confusion ou dispersion. Rappelez-vous ceci: l’énergie qui y est doit résonner avec la leur. Pour exemple, chez moi, dans ce secteur qui est partiellement dans le couloir allant vers leurs chambres, les murs sont recouverts de leur œuvre d’art.

 

 

Le bureau de l’étudiant 

 

BUREAU-encombré1.jpg
Cela vous est sûrement déjà arrivé, vous vous êtes bien appliqués à mettre le maximum de chances du côté de votre enfant en dégageant et en prévoyant un espace bureau dédié, bien arrangé pour eux, et vous l'encouragez à y travailler. Résultat des courses : le bureau est toujours inoccupé, ou plutôt s’entasse de tout un bric-à-brac et vous retrouvez votre enfant à travailler par terre, dans son lit ou alors sur la table du salon ou de la cuisine !

 

 

Rien d’étonnant, et il peut y avoir deux raisons à cela.

 

  1.  Le Feng Shui : soit l’emplacement de son bureau ne lui convient pas du tout, pour des raisons qui peuvent être multiples. Soit l’endroit où il choisit de s’installer lui convient beaucoup mieux ! Pour commencer et vous faire une première idée, vous pouvez déjà calculer par vous-mêmes ses bons et mauvais secteurs et directions.
  2. Le tempérament de l’étudiant : vous avez bien réussi dans les études, et vous savez que c’est parce que vous travaillez mieux seul, au calme, de préférence avant de manger, et bien installé devant votre bureau. Ces règles de base ayant fait leur preuve avec vous, vous tentez de les imposer à vos enfants. Oui, sauf qu’elles ne fonctionnent pas chez eux ! Alors, c’est qu’elles ne leur sont pas adaptés, tout simplement !

 

La question à se poser est : « comment votre enfant apprend-il le mieux ? »

L’observation et la patience peuvent vous aider à découvrir cela par vous-même, bien sûr.

Le Ba Zi, et même le Yi Jing donnent des indications très précises.

Certains enfants ont besoin  de bouger, d’écouter de la musique, d’être en groupe. Les contraindre à faire autrement entrave leur apprentissage et leur mémorisation. Chez moi, l’un a besoin d’être allongé, l’autre a besoin de bouger. Je peux perdre beaucoup de temps à essayer de les faire asseoir derrière leur bureau !

 

Et si malgré tout...

 

enfant-écoute.jpg
Si malgré tous ces conseils, les études restent compliquées pour vos enfants, restez confiants : ce ne sont généralement pas leurs capacités globales à apprendre qui sont touchées, mais plutôt leur capacité à apprendre dans un système scolaire classique. C’est logique  lorsqu’on résume ce qui vient d’être dit : si l’enfant n’y trouve ni sens si respect de ses besoins fondamentaux (le mouvement, le toucher, la solitude, le rêve, etc.), il ne s’y épanouira pas et ses capacités d’apprentissages seront de fait sclérosées par un tel environnement.

 

 



22/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 234 autres membres