tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

Etre l'auteur de sa vie

oser_sa_vie.jpg

J'ai le plaisir de publier un article de Gaelle Dupont, formatrice en qualité relationnelle, qui aborde un sujet qui me tient à coeur: celui du libre arbitre, celui de faire ses choix, au plus près de ce que l'on est et de ce que l'on veut, et de les assumer en conscience. Intéressante démarche, qui fait pour moi écho au Yi jing!

Merci à Gaëlle pour sa participation!

 

 

 

« Ose ta vie, car toi seul la vivra » a écrit Jacques Salomé.

 

Quelques mots simples qui résument beaucoup de choses. J’imagine que chacun interprète à sa manière cette phrase et elle résonnera autrement à différentes périodes de la vie.

Je ne sais pas ce qui se passe à l’intérieur de vous lorsque vous laissez cette phrase cheminer : « Ose ta vie, car toi seule la vivra »…. Prenez le temps d’écouter….

Ce qui me vient, personnellement, est d’en finir avec les « je n’ai pas le choix », « je dois », « il faut », « c’est l’autre qui… »… En écoutant les gens parler autour de moi, j’ai l’impression que beaucoup de personnes « subissent » leur vie, ou en tout cas certains aspects de leur vie. N’est-ce pas dommage de se sentir ainsi, si impuissants face aux décisions et aux événements de la vie ?

Suite à une expérience professionnelle difficile, j’ai découvert les outils de la communication relationnelle. Ce qui m’a le plus marqué dans cette expérience est que j’étais co-responsable de la situation, je l’ai vécue comme une révélation. Car si je suis co-auteur de ce qui se passe, alors je peux agir ! 

En effet, dans toutes situations ou relations, nous sommes responsables de ce que nous faisons, de ce que nous disons, de ce que nous ressentons. L’autre est responsable de ce qu’il dit, de ce qu’il choisit, de ce qu’il vit…

Ainsi, il arrive que nous nous retrouvions dans un lieu où l’ambiance nous est désagréable, ou face à une personne qui nous parle avec agressivité…  il est alors facile de se dire « ce n’est pas moi, c’est la faute de … », « dans cette entreprise, les gens sont tous des… ». Bien sûr que vous ne choisissez pas comment les personnes vous parlent, ou comment elles se comportent, ou même comment elles réagissent face à vous ; en revanche vous ne subissez que si vous choisissez de rester inactif face à cela. Il est possible d’agir.

Comment ? En arrêtant de croire que vous n’y pouvez rien. En vous RESPONSABILISANT face à la situation :

 

1.      Assumez vos choix.

Rappelez-vous ce qui est important pour vous, quelles sont les raisons qui vous ont amenées à faire ce choix ? Par exemple : « mon travail est nul et inintéressant ». En vous souvenant que vous avez accepté ce poste car vous aviez besoin d’argent et que sans lui vous auriez des difficultés financières, vous arrêtez de subir et vous entrer dans la responsabilisation de votre vie. Si vraiment votre travail vous déplaît, qu’est-ce qui fait que vous y restez ? Changez les choses qui ne vous conviennent pas au lieu de vous en plaindre !

 

2.      N’attendez pas que l’autre change, commencez, vous, par adopter de nouveaux comportements.

En effet, comment voulez-vous qu’une relation s’améliore si vous attendez que cela vienne de l’autre ? Commencez par proposer à l’autre le type de relation que vous souhaitez avoir avec elle, en lui parlant avec authenticité, en lui apportant une écoute de qualité, en cessant de répondre agressivement à un propos agressif… Hurler sur un enfant en lui demandant d’arrêter de crier n’a aucun sens pour lui (ni pour vous) ! 

Si une personne tente de faire du chantage, sachez que cela ne fonctionnera que si vous y collaborez. En refusant ce type d’attitude, l’autre ne peut plus « jouer » et la partie est finie !

 

3.      Faites des choix qui vous mènent là où vous souhaitez aller.

Être l’auteur de sa vie, c’est choisir ce que l’on veut vivre. Vous seul vivez votre vie, ne laissez pas les autres décider pour vous. Rester dans une relation amoureuse par confort et non pas par désir est un choix, est-ce celui que vous voulez pour votre vie ou souhaitez-vous vivre autre chose ? 

 

4.      Cessez tout jugement et osez votre vie !

Faire « le bon choix » n’existe pas. Il n’existe ni de bonnes ni de mauvaises choses, à mon sens. Ce qui compte est « Est-ce que cela me donne de l’énergie ? », « Est-ce que cela me stimule ? », « Ai-je du plaisir, de la joie ? »… la façon dont vous le vivez est ce qui est important. Vous seuls savez ce que vous ressentez et ce qui vous fait vibrer.

Oser votre vie est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire. Respecter que les autres prennent d’autres chemins fait partie du voyage à mon sens.

Être auteur de sa vie, c’est prendre conscience que vous êtes le résultat de la somme de vos décisions. Depuis, les aliments que vous choisissez de mettre dans votre panier, jusqu’à vos orientations professionnelles, en passant par le type de relation que vous proposez à votre entourage, vous pouvez vous poser la question « Suis-je cette personne ? ». Si la réponse est non, que pouvez-vous faire ou être pour que cela soit différent ?

 

Prenez bien soin de vous, car vous seuls vivrez votre vie !

Gaëlle Dupont

Auteur du blog Qualité relationnelle.



07/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres