tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

Les hexagrammes de la rentrée

 Rentree-scolaire.jpg

Et nous voilà repartis pour une nouvelle année… Quand on y pense, c’est une drôle d’idée, de faire notre rentrée en septembre, lorsque les jours déclinent, en « cette période incertaine où l’été n’est qu’un souvenir et l’hiver une promesse » (Pierre Bordage). La rentrée, c’est un nouveau démarrage, on l’imagine plus aisément au printemps en mars, ou même en janvier, lorsque le solstice d’hiver est derrière soi…

 

Hier encore, l’énergie battait son plein, et nous en avons profité pour nous reposer. Maintenant qu’elle diminue, nombre d’entre nous allons devoir reprendre un rythme frénétique : conjuguer le boulot, la vie de famille et les nombreuses sollicitations de notre société de loisirs. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, chaque rentrée est l’occasion de poser à plat ce qui m’a pesé l’année précédente et ce que je veux modifier, privilégier, dans quoi je veux m’investir... En fait, à chacun de donner l’impulsion qui lui convient !

 

Je vous propose quelques illustrations du Yi Jing. Ces choix d’hexagrammes sont personnels et bien sûr non exhaustif !

 

Hexagramme 41 : réduire/ diminuer

 

hex41.gif
Lorsque l’année précédente a été trop tendue, on peut vouloir s’alléger d’un certain nombre de contraintes chronophages, polluantes ou qui vampirisent sa vitalité. Ai-je encore envie de m’investir dans cette association ? Ai-je plus de plaisir ou de contraintes à participer à telle ou telle activité culturelle ou sportive ?

 

L’hexagramme 41 est une incitation à réduire ses activités, non pas nécessairement pour se dégager du temps, mais plutôt l’esprit. Cet allègement permet un recentrage et un approfondissement sur moins de choses, qui gagneront en qualité. Il y a quelque chose de l’ordre de la transmutation dans cette réduction, qui fait que l’on en sort gagnant et même grandi. On dit fréquemment pour illustrer cette situation qu’il y a gain d’une perte.

 

Hexagramme 42 : augmenter

 

hex42.gif
C’est bien simple, c’est l’opposé du 41. On ressent ce besoin d’expérimenter de nouvelles activités, d’explorer de nouveaux horizons. On veut repousser ses limites, sortir de sa zone de confort. Mais bien-sûr, pour cela, on se prépare, on s’organise… C’est même un complet réagencement de sa vie. C’est impossible de bien vivre cet hexagramme sans cela : un exemple classique et facile à comprendre est lorsqu’une personne qui était en congé parental, sa vie centrée sur son foyer, reprend le travail. Cela nécessite une réorganisation profonde de son quotidien! Pour autant, cette expansion d’activités est bénéfique, si elle est souhaitée. Mais attention, pour être réussie, elle ne s’improvise pas, elle s’anticipe !

 

Hexagramme 27 : nourrir

 

hex27.gif
Le début d’année, c’est un peu comme un agenda vide qui va se remplir, qu’on le veuille ou non. Il y a bien souvent un empilement d’agendas à concilier: professionnel, extra-professionnel, familial, amical… La majorité de ces activités sont récurrentes, on part sur la durée, il nous faudra donc de la constance. Mais avant de nous embarquer tête baissée, soyons conscients que la façon que nous avons d’approcher chacune de nos activités, de les vivre et de les faire évoluer est de notre responsabilité. Notre quotidien nous nourrit de la même façon que nous nourrissons ce quotidien : par nos actions tout autant que par le regard que nous y portons.

 

Hexagramme 39 : rencontrer des obstacles

 

hex39.gif
L’année peut ne pas démarrer bien pour tout le monde. Comme on dit dans ces cas-là : « ça s’annonce mal », « ça promet…. ». le boulot manque, ou a contrario, il est trop prenant. On voulait faire une activité, et on ne la trouve pas ou encore on est obligé de renoncer à des projets qui nous tenait à coeur. Rien ne parait fluide et tout semble concourir à bloquer ses projets. Bref, ces situations sont mal vécues… sauf si on apprend à les lire autrement : car si l’on analyse de précédentes situations de blocages, on pourra peut-être remarquer que ces prétendus obstacles étaient là pour nous protéger. Les forcer, c’est aller à l’encontre d’autres obstacles, et encore et encore, et de pire en pire. Au contraire, dans cet hexagramme, la solution est d’aller en arrière, non pas pour abandonner, mais pour retrouver des amis, nous dit le yi jing : des alliés, des soutiens ou des situations plus en adéquation avec ce que l’on veut vivre. C’est donc un hexagramme de confiance, qui pousse à prendre de la hauteur par rapport à la situation : et vu d’en haut, on la voit dans sa globalité.

 

Voilà un petit aperçu de la rentrée par la fenêtre du Yi Jing. Si vous souhaitez partager votre propre hexagramme de rentrée, n’hésitez pas !

 

Agnès Walter



14/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres