tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

2013: le Serpent d'Eau

 

 

Nous achevons l’année du Dragon, année réputée très chanceuse pour les Chinois. Nous entrons dans l’aire du Serpent, animal moins mythique ou charismatique, mais pourtant tout aussi fascinant.

Nous restons en 2013 dominés par le signe de l’Eau. En effet, les 12 animaux sont toujours associés à l’un des cinq éléments. Tour à tour, les animaux sont donc de Bois, de Feu, de Terre, de Métal ou d’Eau et cette dynamique influence très fortement le tempérament de l’Animal. Après le Dragon d’Eau, à tendance Yang, nous entamons la deuxième année consécutive d’Eau, mais à dynamique plus Yin.

Avant le Serpent : l’eau…

Avant de rentrer dans le détail du Serpent, précisons que l’Eau amène une dimension très « coulante » à la tonalité de l’année. Ces années sont généralement propices au commerce, aux négociations et à la diplomatie. Plus de douceur et d’adaptabilité dans l’air, il y a une volonté à réduire les conflits. Après les années 2010 et 2011, qui étaient un couple particulièrement propice aux clash et à l’émotionnel (tour à tour Tigre et Lapin, de nature Bois, associé au Métal), où l’on a vu fleurir de multiples révolutions de part le monde, l’année 2012 a été beaucoup moins explosive. Certains pensaient qu'avec le Dragon, elle aurait pu être pire que les précédentes. Mais l’Eau a énormément amorti son tempérament. L’année a souri aux audacieux, comme une année Dragon classique, mais l’association du Dragon, de nature Terre, et de l’Eau a plutôt eu tendance à entretenir une sorte de marasme (=boue), dont les indécis ont fortement souffert. L’Eau a tendance à amener un certain climat d'inertie et de passivité. Au niveau mondial, il n’y a pas eu de révolutions, mais bien un engourdissement dans la crise. Ni solutions ni catastrophes. Et aucun souffle neuf.

L’année 2013 sera-t-elle du même acabit ?

Serpent, qui es-tu ?

Ce que l’on peut dire du Serpent, pourtant de nature Feu, c’est qu'il a des caractéristiques de l’Eau, en terme de plasticité : il s’adapte, suit le courant, évite les conflits.

C’est pourquoi l’Eau, au lieu de le figer ou le contraindre comme pour le Dragon, impétueux et virulent, va davantage permettre au Serpent d’exprimer ses qualités intrinsèques. Le Dragon est guidé par le Pouvoir et la raideur. L’Eau était en quelque sorte en antagonisme maximum avec sa nature. Tout aussi charismatique, voire hypnotique, le Serpent est plus doux et plus dans la séduction raffinée. Il sait davantage s’adapter mais ne perd jamais pour autant de vue son intérêt personnel. C’est même cela qui a tendance à le guider dans ses relations personnelles. Il est tout à la fois sociable et très individualiste.

Avant d’agir, le Serpent sait aussi réfléchir et prendre de la hauteur. Ses réactions sont moins impulsives et épidermiques que son prédécesseur, mais la réflexion n’en entame pas moins son efficacité, bien au contraire.

Alors, cette année est-elle porteuse de bonnes nouvelles ?

Tout dépend de votre approche ! Si vous voulez la jouer Dragon, c’est trop tard, c’était l’année dernière ! Cette année est favorable à ceux qui manœuvreront en douceur.  Même si les changements ne seront pas forcément spectaculaires, il vaut mieux éviter les méthodes radicales. Vous manquerez de soutien pour cela et vous heurterez votre entourage. Soyez patient, adaptable, et apprenez à observer votre environnement avec un peu de hauteur. Colère et mauvaise humeur ne sont pas de mise si vous voulez être gagnant.

Et au niveau planétaire ?

Ce n’est pas une sortie de crise par la Révolution (à la française), mais toutefois une amorce vers autre chose. Le Serpent fait sa mue, il y a donc toujours une « révolution » dans le sens de changement de cycle : on fait peau neuve. Toutefois, mieux vaut réfléchir avant d’agir et agir avec prudence et douceur pour changer les choses durablement, plutôt que de casser tout.

Gardons en mémoire également les méthodes souterraines du Serpent : les dangers peuvent être latents, s’insinuer sans faire de bruit, pour s’installer durablement. Il vaut mieux le savoir et faire de la surveillance et du nettoyage sur son territoire : vigilance en temps de Serpent !

N’oublions pas aussi que le Serpent est un faux ami de l’Eau, c’est un animal Feu. C’est aussi un faux ami Yin : il est intérieurement tout Yang. Méfiez-vous donc de l’eau qui dort. Ce n’est pas un mou ni un paresseux. Il est vif et intelligent, mais prend le temps de la réflexion et n’agit que s’il le juge nécessaire. Bref, c’est le royaume des faux-semblants cette année. Il sera très difficile de faire un choix avec certitude, d’où l’intérêt de ne pas se précipiter et d’étudier tous les aspects d’une situation.

Feu et Eau s’opposent. Au niveau climatique, nous aurons donc des chauds-froids, des risques d’excès de sécheresse et d’humidité, où le grand perdant sera le Bois, la végétation. Les récoltes risquent d’être mauvaises au niveau global.

Amis et ennemis du Serpent

Les Serpents s’entendent particulièrement bien avec les Buffles et les Coqs. Les personnes de ces années là seront donc particulièrement bien soutenues. C’est le Cochon qui est en opposition directe avec lui. Mais pas de panique pour autant, les cochons, vous n’êtes pas seulement fait d’un seul animal, mais de quatre ! (le ba zi)

 

Agnès Walter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



21/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres