tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

2014, bienvenue au Cheval de Bois

cheval de bois.jpg

 

Le 31 janvier 2014, nous célébrons le nouvel an chinois ; pour les praticiens du Feng Shui et Ba Zi, cette bascule se fait en revanche toujours aux alentours du 4 février (calendrier solaire, et non pas lunaire). Quoi qu’il en soit, 31 janvier ou 4 février, cette année, honneur au cheval, et plus spécifiquement au Cheval de Bois. Nous allons évoquer les grandes lignes de cette nouvelle énergie.

Du Serpent d’Eau au Cheval de Bois

Pour situer les choses, rappelons simplement que nous quittons deux années placées sous le signe de l’Eau, élément de la diplomatie, de la communication, mais aussi des faux-fuyants, pour entrer dans deux années de Bois, beaucoup plus axées vers l’action et les projets.

Les deux années passées entretenaient le flou et l’incertitude, avec une logique sous-jacente d’évitement des grands conflits. Le Dragon, réputé fougueux et agressif, a été « amorti » par l’Eau, pour ne pas dire un peu englué. En 2013, le Serpent a accentué le trait fuyant de l’Eau. C’était aussi un temps d’introspection et de recul, peu enclin à l’action.

L’énergie Bois

2014 voit revenir en force l’énergie Bois, et elle est d’une toute autre nature : tout d’abord  beaucoup plus impulsive et Yang que l’Eau, elle incite à l’action et au renouveau. Le Bois est l’élan déclencheur, le démarrage d’un nouveau cycle. Il est aussi drapée de moralité, et met en avant  principes et valeurs ; l’énergie 2014 pousse donc à construire, à lancer de grands projets, à s’impliquer dans de grandes causes et en ce sens présage de plus de dynamisme que les années Eau.

Nous entrons donc dans un cycle de construction, mais la grande question est de savoir quoi construire, car la tendance Bois, par son goût immodéré d’apprendre et de créer, est aussi la dispersion. La nature du Cheval accentue encore cette tendance, comme nous allons le voir. Nous risquons donc d’assister à des initiatives disparates et désorganisées, nées de bonnes intentions, portées par de grandes idéologies (politiques, religieuses, économiques, écologiques…): nous rêvons d’un autre monde, meilleur, et nous nous mettons dans l’action, sans pour autant avoir une vision globale, intégrant toutes les problématiques.

Qu’en est-il du Cheval ?

C’est un animal faussement simple, on pourrait même dire qu’il est rempli de contradictions. Il adore parcourir le monde, il aime sa liberté, il aime découvrir, c’est vraiment une énergie fondamentalement nomade, et pour qui se fixer est synonyme d’enfermement.

De nature Feu, il aime rayonner et agir. Il aime être vu, briller, et apporte aussi une énergie enjouée. Très social, il adore rencontrer du monde, et sait rapidement trouver sa place dans un groupe, dans lequel il est très à l’aise. La foule le rassure, d’autant qu’elle l’apprécie. Au contraire, la solitude résonne en lui comme une réminiscence d’abandon ou l’angoisse d’être « transparent ». Ne pas être vu, y-a-il une peur plus profonde chez lui ? Pour autant, s’intégrer dans un groupe de façon durable, c’est perdre sa liberté. D’où son tempérament nomade. C’est vrai dans un groupe, mais aussi dans toute activité. Il manque donc profondément de constance, et la difficulté va être de mener ses projets, pourtant multiples, à bout. Il y a donc une forme d’errance dans cette énergie, et son corollaire positif est le besoin d’être guidé par des objectifs clairs et motivants.

Alors, 2014 ?

Le Cheval, animal Feu, couplé à l’énergie Bois qui le nourrit, va donc être boosté cette année. Nous sommes dans un cycle très Yang. Néanmoins, le cheval est un « faux yang » : il est extérieurement très actif, extraverti, tourné vers l’action, mais il est intérieurement yin, ce qui le pousse paradoxalement, malgré ses airs très entrepreneurs, à une certaine inertie et une forme de velléité. A l’opposé du serpent, qui sous ses airs doux et tranquilles, est extrêmement ferme et persévérant, ne perdant pas de vue son objectif dans ses actions,  le cheval va lancer des idées, puis s’en désintéresser et attendre que quelqu’un les concrétise.

Cependant, on peut dire que cette année pourra agir comme une bouffée d’oxygène rafraîchissante après ces années pesantes : il flotte dans l’air un optimisme et de bonnes idées innovantes, pleines d’espoir. Il y a une envie d’agir, il y a envie d’explorer de nouvelles façons de faire et de vivre, et d’abandonner ce qui ne fonctionne plus. Pour autant, tout ceci manque de cohérence et il faudrait, pour canaliser toute cette énergie créatrice et en tirer le meilleur parti possible, de grands leaders ou visionnaires pour impulser une direction commune à toutes ces actions. Ou alors de profondes convictions et de la constance pour investir durablement dans ses idées.

Côté climat ?

Bois et Feu Yang  au niveau climatique annoncent une année tourmentée, avec du vent et de l'emportement: risque d’embrasement et d’incendies. Feu et vent se nourriront mutuellement, c’est donc le risque cette année de voir des catastrophes amplifiées par ces conditions météorologiques. Le corps pourra aussi souffrir d’assèchement, cette année, bien s’hydrater est particulièrement important.

Amis et ennemis du Cheval

Le Cheval est en conflit maximum avec le Rat, qui doit faire profil bas cette année ; ces deux-là se cherchent et s’excitent mutuellement, générant instabilité et disputes.  Le Cheval s’entend en revanche très bien avec les Tigres et les Chiens, qui seront bien soutenus cette année. Il a aussi de bonnes affinités avec ses voisins le Serpent et la Chèvre.

En résumé, c’est une année plutôt favorable pour vos projets. Pour en tirer profit, veillez cependant à ne pas agir pour « faire » quelque chose, car vous risquerez l’éparpillement et l’abandon en cours de route de vos projets (mais au fait, pourquoi me suis-je lancé là-dedans ?). Prenez au contraire le temps de la réflexion avant l’action et pensez à l’objectif que vous voulez atteindre avant de vous lancer !

 

Petite parenthèse pour les adeptes du Feng Shui

Deux secteurs sont à surveiller.

  • Le grand duc est une énergie qui déteste être dérangée ; tout comme l’animal, c’est une énergie puissante et potentiellement agressive, qu’il vaut mieux éviter de provoquer. Comprenez par là : évitez de lui faire face trop longtemps. A partir de février 2014, ce grand duc qui était au Sud-Est en 2013, migre au Sud de vos habitations.
  • Côté Etoiles volantes, la 5 Jaune, la plus puissante (comprenez là aussi : potentiellement la plus néfaste, même si rien ne peut certifier qu’elle le sera, c’est la plus explosive et difficile à manier) est situé en 2014 au Nord-Ouest et impacte donc plus particulièrement le père de famille. Il est plutôt conseillé d’éviter ce secteur quand on le peut, d’y placer une cure de sel et d’affaiblir cette énergie avec du métal.

 



24/01/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres