tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

La Santé et le Feng Shui

 

La Santé et le Feng Shui

 

Généralement perçue comme une discipline « exotique » dont le but est de favoriser le bien-être chez soi, on méconnaît pourtant le rôle véritable du Feng Shui, qui fait historiquement partie intégrante de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise).

 

 

 

La MTC

En Chine, la médecine est abordée d’un point de vue global : le corps en premier lieu bien-sûr, la dimension céleste de l’individu en deuxième (qui pourrait être traduit par notre code génétique), c’est-à-dire ce que l’on reçoit à la naissance, et en troisième lieu, la dimension terrestre. C’est cette dernière qui est traitée dans le Feng Shui : l’environnement dans lequel on évolue.

 

  

Le médecin traditionnel chinois établit un diagnostic en fonction des symptômes visibles et il rétablit l’équilibre en utilisant diverses méthodes, les plus connues et courantes étant l’acupuncture, la pharmacopée, la diététique ou encore le Qi Gong. Certains prennent aussi compte de la part céleste (thème Ba Zi).

 

Quand les remèdes ne fonctionnent pas ou ne « tiennent » pas, c’est-à-dire que leurs bienfaits ne sont que temporaires, le MTC peut vous orienter vers un consultant Feng Shui, car votre maison peut tout à fait accentuer un de vos déséquilibres ou permettre l’installation de maladies.

 

La santé dans le Feng Shui : quoi repérer ?

 

-         en premier l’endroit où vous passez le plus de temps : le lit !

 

Le lit est l’endroit où notre corps se ressource et se régénère. Il est capital de pouvoir s’abandonner au sommeil en toute tranquillité et sécurité. Si ce n’est pas le cas, le sommeil n’est pas régénérateur et donc, l’organisme se fragilise et devient plus exposé aux maladies.

La direction du lit est primordiale. Abandonnez l’idée que la tête doit être au nord, cela dépend de chacun ! Une bonne direction se calcule individuellement.

Le lit peut aussi être mal disposé, la tête contre une fenêtre, un compteur électrique ou encore des canalisations peut perturber la qualité du sommeil.

Enfin, le lit peut être sur une faille tellurique ou sur un croisement de lignes qui est impropre au repos.

 

-         L’environnement

 

Les formes environnantes peuvent entrer en contact avec votre habitation de manière trop agressive ou brutale. C’est ce que les consultants Feng Shui appellent les fameuses « flèches empoisonnées ». Lignes droites ou angles frappant la maison, à un lieu plus ou moins stratégique (façade, chambre…). Ces flèches sont potentiellement porteuses d’évènement malfaisants et brutaux, pouvant impacter la santé.

 

-         L’un de vos secteurs vous défavorise 

 

Chaque personne est plus marquée par ce qui se passe dans 2 secteurs du lieu. Si l’un des 2 (ou à plus forte raison les 2) est mal représenté (petit, manquant, dans les pièces d’eau…) ou mal « aspecté » (c’est-à-dire qu’il contient des énergies néfastes, aggravées à certaines périodes par des transits temporels – les étoiles volantes-), alors la personne est fragilisée. Elle peut être alors beaucoup plus soumise aux influences extérieures. C’est le cumul de plusieurs facteurs et non simplement une mauvaise énergie dans un lieu qui peut la rendre malade.

 

Et l’Est, alors ????

 

Souvent associé à la santé, ce secteur n’est pas particulièrement dédié à la santé, car en Feng Shui, les choses ne sont pas compartimentées ainsi, et tout peut affecter tout. J’ai déjà souvent évoqué ce lien, on ne fait pas le Feng Shui d’un secteur, mais d’un ensemble. La situation financière peut par exemple, dépendre non pas seulement du secteur des finances, mais de celui de la carrière (avoir un emploi ), de la reconnaissance (avoir une promotion) ou encore des aides extérieures (avoir les aides nécessaires au bon moment). Ou encore ses relations aux autres sont forcément corrélées aux relations à soi. C’est donc un non-sens de dédier un seul et unique secteur à la santé !

 

Qu’est ce qui explique donc l’association de l’Est à la santé ?

La dimension taoïste associe toujours l’aspect temporel à l’aspect spatial.

L’Est est associé au printemps, là où l’énergie est la plus « neuve » et puissante. On associe donc Est à vitalité. Et qui dit vitalité, dit santé, tout simplement.

C’est aussi le secteur des parents, et chez les chinois, la qualité de notre vie est directement liée à celle de nos ancêtres. Voilà la psycho-généalogie bien avant l’heure ! le Feng Shui Yin, réservé aux tombeaux des parents était d’ailleurs jugé comme plus important que celui des vivants. De quoi méditer sur la place de nos défunts…

 

En conclusion…

 

Comme dans toute discipline taoïste, ce n’est pas un élément isolé qui va donner réalité à la maladie, bien-sûr, mais la convergence de plusieurs éléments allant dans le même sens.

 

Ainsi, si vous bénéficiez d’une bonne santé de base, que votre environnement est globalement sain, mais que votre secteur (ou celui où vous dormez) contient les pires énergies qui soient en matière d’étoiles volantes, il serait malvenu de la part d’un consultant Feng Shui de vous effrayer en vous disant que vous risquez de tomber gravement malade. Cela risquerait en effet de vous inquiéter, et par là même, paradoxe des paradoxes, de vous fragiliser !

En revanche, il doit s’assurer de votre état de santé actuel, de la qualité de votre sommeil (gage d’une bonne régénération du corps) ; il doit également prévenir tout risque, notamment lors des transits temporels aggravants, en mettant en place des remèdes préventifs adéquats (stabilisation des lieux, cure de sel, élément Métal, ou déplacement du lit, par exemple).

 

 

Agnès Walter 



02/05/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres