tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

La dualité dans notre quotidien

La dualité dans notre quotidien

 

duel.png

 

N’avez-vous pas l’impression de vivre parfois dans une société schizophrène ou d’être dans un état de confrontation permanent ? Toute chose a son contraire et en occident, nous avons la fâcheuse manie d’accoler une étiquette positive à l’une et donc logiquement, une étiquette négative à son contraire. Les « bons » d’un côté, les « mauvais » de l’autre. L’un contre l’autre. Les jeunes contre les vieux, les hommes contre les femmes, les juifs contre les musulmans, les pays en voies de développement contre les pays développés, les travailleurs contre les chômeurs, les parisiens contre les provinciaux… En fait, pour résumer, il y a « moi » et « ce qui n’est pas moi ».

 

Prenez, par exemple, les occidentaux abordant « le yin ET le yang » (alors même que les chinois pensent Yin/ Yang, ce qui procède d’une pensée toute différente…). Alors, dans notre monde, choisissons notre camp! Du Yin et du Yang, qui est le méchant ? Qui est le gentil ?

 

MotAction.jpg
Chez nous, notre religion est faite depuis longtemps sur le sujet : haie d’honneur pour le Yang ! Grâce à lui, on peut s’élever vers Dieu, là-haut perché dans le Ciel (le Ciel, valeur yang) et par opposition, on loge notre diable au plus profond de la terre, élément Yin par excellence. Bref, le mal est dans l’obscurité, qui est aussi Yin. Et le bien, lumineux, dans le Yang.

Dans le monde entier et à travers toutes les époques, on retrouve d’ailleurs cette dichotomie mal assimilée : Yin = passivité, réceptivité, douceur, faible = femme, alors que  Yang = action, création, mouvement, force = homme. Raccourci bien arrangeant pour asservir le plus « faible », et qui sous-entend en plus que le Yin est dans les mains des femmes et le Yang dans celle des hommes. Mais on part du principe qu'un individu, de part son sexe est 100% Yin ou 100% Yang !… Quel manque de nuance!

Remarquez aussi que dans notre société, les vraies valeurs positives sont dans l’action, la créativité, du côté Yang, et non pas dans l’écoute et la réceptivité, du côté Yin. La passivité est d’ailleurs assimilée à un défaut, il faut être pas seulement actif, mais PRO actif ! Mieux vaut de l'activisme et de l'agitation que de l'"inactivité"!

 

 

enfant-écoute.jpg

Je pourrai décliner les exemples à l’infini, j’en donnerai juste encore un : l’écoute. C’est  une qualité à dominante Yin. Pour bien écouter, il faut être ouvert et présent, envoyer des signes de compréhension et d’empathie à l’autre. Nous avons donc inventé un nouveau concept pour cette qualité Yin de disponibilité à l’autre: l’écoute active. Voilà un pas intéressant vers les valeurs Yin, mais avec un enrobage Yang, c’est plus attractif. Et l’écoute passive, finalement, ce n’est pas de l’écoute. C’est lorsqu’on est par exemple trop concentré sur ses activités, ou que son mental est accaparé par ses propres pensées. En somme, l’écoute passive relèverait plutôt d’une attitude trop Yang !

 

 

Maintenant, entrons un peu dans le domaine de la science fiction et  imaginons un monde « purifié », où l’on aurait enfin chassé le mauvais Yin de la surface de la terre.

A quoi ressembleraient les relations humaines si chacun était dans une attitude d’activité permanente, sans écoute ni réflexion ? Comment un enfant pourrait-il être conçu si aucun des deux partenaires n’est en état de recevoir ? Imaginez une société où il n’y aurait que des mouvements vers l’extérieur et jamais de retour sur soi, seulement des temps de mouvement sans jamais de temps de repos.

Ce monde ne peut être qu’imaginaire, car pourrait-on expirer sans avoir inspiré au préalable ? Pourrait-on produire quoi que ce soit d’efficace ou d’intéressant sans y avoir réfléchi auparavant ? Pourrait-on tenir le rythme sans prendre des temps de repos ?

Alors, réunifions le Yin/ Yang, et quand nous voyons la dualité autour de nous (et elle est partout), pensons davantage en terme de complémentarité plutôt que d’opposition. N’oublions pas surtout que cette dualité, avant d’être extérieure à nous, est intérieure, et que c’est elle qui nous fait vivre.

 

Agnès WALTER

 



24/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres