tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

tao blog: pour le feng shui et la philosophie taoïste

Argent et abondance

Argent et abondance

 

argent&abondance.jpg
Dans la lignée de mon récent article sur la dualité mal assimilée dans nos sociétés, je voudrais zoomer sur un thème universel, celui de l’argent.

 

L’argent a mauvaise réputation, c’est rien de le dire, il pervertirait le monde. Il exerce une fascination proche de l’hypnose et il est vrai qu’il agit comme une drogue sur beaucoup, les amenant à en vouloir toujours plus, avec de plus en plus de mal à partager, et faisant se comporter certains comme les pires voyous. Les journaux regorgent d’exemples allant dans ce sens.  Et pourtant…

 

Avant de poursuivre, je vous invite à un petit test : notez dans un coin de votre tête trois adjectifs qui qualifient l’argent pour vous…. Quand c’est fait, continuez à lire l’article !

 

 

J’ai déjà évoqué dans un précédent article l’argent dans le feng shui : il est intégré dans le secteur d’abondance et de bien-être (le sud-est, pour ceux qui s’y intéressent). En avoir permet de manger, de se vêtir et de se loger. C’est tout de même pratique de pouvoir acheter tous nos biens de première nécessité grâce à une monnaie plutôt que de devoir être autonome sur tout : cultiver son potager, faire sa farine, puis son pain, tisser ses tissus et confectionner des vêtements, couper son bois pour se chauffer, bâtir sa maison… c’est d’ailleurs bien à l’origine pour permettre à tous d’avoir accès à toutes ces choses que la monnaie est apparue, alors ne crachons pas sur un concept formidable simplement parce qu’il a été galvaudé !

 

De nos jours, reconnaissons que beaucoup trouvent injuste de devoir travailler pour seulement pouvoir  se loger, se chauffer, se nourrir et se vêtir. L’argent devrait servir principalement pour les loisirs : voyages, sorties, achats d’appareils, de déco ou de livres… Il y a une petite perte de repères sur ce à quoi sert l’argent, et une perte de discernement sur ce qui est indispensable de ce qui est certes plaisant et pratique mais accessoire.

 

Si je reviens sur la notion taoïste d’abondance, celle-ci contient bien-sûr l’argent, car pour éprouver un sentiment de bien-être et de confiance en l’avenir, avoir la possibilité de subvenir à ses besoins de base est un pré-requis de base, et posséder un minimum d’argent pour y accéder est le moyen  le plus simple pour y arriver.

Le tout est d’avoir avec lui un rapport sain : qui de l’homme ou de l’argent, commande l’autre ?  Vous connaissez l’adage : « L’argent est un bon serviteur mais un mauvais maître ».

 

Il est intéressant de comprendre cette notion d’abondance. L’abondance comporte l’argent mais ne saurait se résumer à lui. L’abondance est un sentiment de confiance est de plénitude. Certainement avez-vous dans vos souvenirs des instants parfaits. Vous êtes partis faire une randonnée en montagne, l’air était pur, le ciel bleu, et la nature verdoyante. Vous avez observé de magnifiques petites fleurs et aperçu des marmottes et des bouquetins. Vos compagnons de route étaient joyeux et paisibles et vous avez mangé un sandwich en chemin. L’instant était parfait, rien ne manquait. Il n’y avait pourtant rien de coûteux, en terme marchand. Mais ce moment n’avait pas de prix. Ces instants-là, pensez-y, étaient peut-être une veillée autour d’un feu de cheminée en famille, un repas entre amis ou encore une sortie à vélos… Même si ces moments pouvaient vous avoir coûté beaucoup d’argent, ce qui vous faisait vous sentir si bien était-il lié au fait que vous mangiez un plat rare et cher, que vous étiez dans un pays lointain ou que vous logiez dans un endroit luxueux ?

 

bien-etre.jpg
Je serais surprise que la réponse soit « oui ». Finalement, à quoi tient la notion de bien-être ? C’est un sentiment d’osmose avec son environnement. A moins que vous ne soyez comme Picsou qui adore dormir sur un lit de billets de banque et plonger dans sa piscine de pièces d’or, vous ne trouverez pas une satisfaction durable en acquérant des biens matériels. Le bien-être renvoie à une notion fondamentale taoïste, celle de trouver sa juste place dans son environnement. C’est être bien centré, entre le Ciel et la Terre, agir naturellement, donner ce qu’on doit donner, recevoir ce qu’on doit recevoir, en toute simplicité, de façon fluide. Le bien-être tient à la disparition de ces tensions qui bien souvent nous polluent dans notre quotidien. On le ressent aussi bien dans son corps, détendu et sans douleurs, dans son cœur, ouvert et serein, et dans sa tête, libérée de ses soucis et ruminations mentales. C’est une unification, une intégration même en nous de cette trinité Terre/ Homme/ Ciel en nous, Corps/ Cœur/ Tête… Et ceci, l’argent ne peut l’acheter.

Gardez cependant à l’esprit que l’énergie fondamentale est la même entre bien-être et argent. L’avidité comme le rejet de l’argent génèrent des tensions qui vous éloignent de la plénitude. Apprendre à avoir un rapport sain avec l’argent est une voie d’atteindre la paix.

 

 

 

Vous vous rappelez des trois adjectifs qualifiant l’argent à vos yeux au début de l’article ? Maintenant, remplacez le mot « argent » par le mot « amour » et réfléchissez-y…

 



16/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 236 autres membres